IVRAF FA 0039 : Le lit de Gnilane Bakhoume : Différence entre versions

De wiki_fatick_inventaire
Aller à : navigation, rechercher
(État sanitaire)
(Tradition orale)
 
(4 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 86 : Ligne 86 :
 
===Lieux associés (autour de la même thématique)===
 
===Lieux associés (autour de la même thématique)===
  
'''Djilor :''' village dans lequel était le lit
+
'''Djilor :''' village où se trouvait le lit au début
  
'''Mbine Diogoye :''' maison dans laquelle était le lit
+
'''Mbind Diogoye :''' maison où se trouvait le lit
  
 
=='''''Culture(s) orale(s) en lien avec l'ensemble patrimonial'''''==
 
=='''''Culture(s) orale(s) en lien avec l'ensemble patrimonial'''''==
Ligne 96 : Ligne 96 :
 
===Anecdote(s),discours,impression(s)sur l'ensemble patrimonial===
 
===Anecdote(s),discours,impression(s)sur l'ensemble patrimonial===
  
« Lors de la célébration du centenaire de la naissance de SENGHOR (en 2006), les membres de la famille de SENGHOR ont voulu amené le lit à Djilor mais j’ai refusé. Nous tenons beaucoup à ce lit et je ne voulais qu’ils nous le prennent. » '''BAKHOUM Sanou'''
+
« Lors de la célébration du centenaire de la naissance de SENGHOR (en 2006), les membres de la famille de SENGHOR ont voulu ramener le lit à Djilor, mais j’ai refusé. Nous tenons beaucoup à ce lit ; et je ne veux pas qu’ils nous le prennent. » BAKHOUM Sanou
  
 
===Fonction (s) initiale (s)et utilisation(s) actuelle(s)de l'ensemble patrimonial===
 
===Fonction (s) initiale (s)et utilisation(s) actuelle(s)de l'ensemble patrimonial===
Ligne 106 : Ligne 106 :
 
===Statut et signification actuelle de l'ensemble patrimonial===
 
===Statut et signification actuelle de l'ensemble patrimonial===
  
'''Statut :''' propriété privée de la famille de Gnilane de Djilass
+
'''Statut''' : propriété privée de la famille paternelle de Gnilane à Djilas
  
'''Signification actuelle :''' le lit fait partie des rares objets que l’ont peut rattacher directement à Gnilane. C’est la raison pour laquelle il occupe une place particulière dans la famille de cette dernière qui fait tout pour que le lit survive au temps. C’est un témoin de l’histoire de Gnilane auquel il faudrait réserver une protection particulière.
+
'''Signification actuelle :''' objet de mémoire ; témoin de l’histoire
  
 
===Informations complémentaires sur l'ensemble patrimonial===
 
===Informations complémentaires sur l'ensemble patrimonial===
Ligne 124 : Ligne 124 :
 
NDOUR Birame, secrétaire à l’état civil et conseiller au conseil rural de Loul Séssène, interrogé dans la maison communautaire de Loul Séssène  
 
NDOUR Birame, secrétaire à l’état civil et conseiller au conseil rural de Loul Séssène, interrogé dans la maison communautaire de Loul Séssène  
  
BAKHOUM Mathieu, actuel héritier du lit, interrogé à Djilass
+
BAKHOUM Mathieu, actuel héritier du lit, interrogé à Djilas
  
BAKHOUM Sanou, conservateur du lit, interrogé à Djilass
+
BAKHOUM Sanou, conservateur du lit, interrogé à Djilas
  
DIOME Michel, chef du village de Djilass, interrogé à Djilass
+
DIOME Michel, chef du village de Djilass, interrogé à Djilas
  
 
===Sources écrites===
 
===Sources écrites===

Version actuelle en date du 11 octobre 2013 à 10:24

Le lit de Gnilane Bakhoume

Références du dossier documentaire

Numéro du dossier

IVRAF_FA_0039

Date d'enquête

Le 18/10/2012

Nom et prénom de l'enquêteur

SECK Badé

Désignation

Dénomination(s) actuelle(s)

Lit

Appellations successives

Lit de Gnilane BAKHOUM (inchangée)

Type de patrimoine

Patrimoine matériel

Thématique

SENGHOR

Localisation

Communauté rurale

Djillas

Village

Djillas

Adresse

Références cadastrales (le cas échéant)

Section :.......... N° parcelle(s) :..........

Géolocalisation

Latitude : 14°15’02.68 N

Longitude : 16°38’01.02 O

Historique et description

Acteur(s)

Inconnu

Date/période de réalisation

Non déterminée

Historique

Gnilane BAKHOUM, la mère de SENGHOR, a vécu dans l’opulence. En effet, mariée à un riche commerçant, elle pouvait prétendre à un luxe que les autres femmes de Djilor ne pouvaient pas espérer. Ainsi, hormis le rayonnant appartement dans lequel elle vivait, Gnilane disposait également d’un lit qui frappait par sa beauté. C’est sur ce lit que Gnilane passa toute sa vie. A sa mort, en 1948, le lit devint un patrimoine familial hérité, comme le veut la coutume dans sa lignée paternelle. Ainsi, après les obsèques de Gnilane, le lit fut amené à Djilass chez Lamine Thiam qui fut le premier à l’hériter. Après Lamine THIAM (plus connu sous le nom de Bakh THIAM), le lit fut hérité successivement par Hamath NGOM et Idrissa SAGNE. Aujourd’hui, c’est à Kone DIOUF que revient le lit ; mais celui-ci n’étant pas au village, c’est un certain Mathieu BAKHOUM qui l’a hérité.

Par ailleurs, il faut préciser qu’aujourd’hui l’héritage du lit n’est qu’honorifique car la véritable gérance est assurée par la famille de Idrissa SAGNE. En effet, depuis la mort de ce dernier, les membres de la famille ont préféré ne pas déplacer le lit en confiant l’entretien à Sanou BAKHOUM (neveu d’Idrissa SAGNE). Au fil du temps, le lit a connu de légères modifications. En effet, pour conserver le lit qui était en dégradation avancée, Sanou BAKHOUM, décida en 2010 de le réfectionner. Ainsi décida t-il de renforcer la peinture verte du lit et d’augmenter sa hauteur en y adjoignant six pieds à la place des quatre pieds d’alors.

Description

Le lit de Gnilane se trouve aujourd’hui dans la maison de Sanou BAKHOUM situé au quartier Ndiémane, dans le village de Djilass. La case qui abrite le lit de Gnilane a une architecture mixte avec un mur en ciment et une toiture en paille. Le lit de Gnilane est en fer forgé sur lequel est appliquée une peinture verte. C’est un lit moyen d’une largeur d’un mètre et d’une longueur de deux mètres. Il est soutenu par six pieds en fer d’une hauteur de quelques centimètres. Ce sont des pieds très minces dont les deux sont situés au milieu et les quatre autres disposés chacun sur une extrémité du lit.

Croquis (le cas échéant)

De l’ensemble patrimonial et/ou de sa position dans son environnement

État sanitaire

Passable

Valeur patrimoniale : le lit fait partie des rares objets que l’ont peut rattacher directement à Gnilane. C’est la raison pour laquelle il occupe une place particulière dans la famille de cette dernière qui fait tout pour que le lit survive au temps. C’est un témoin de l’histoire de Gnilane auquel il faudrait réserver un soin particulier.

Lieux associés (autour de la même thématique)

Djilor : village où se trouvait le lit au début

Mbind Diogoye : maison où se trouvait le lit

Culture(s) orale(s) en lien avec l'ensemble patrimonial

Légende(s) et/ou mythe(s) associé(s)

Anecdote(s),discours,impression(s)sur l'ensemble patrimonial

« Lors de la célébration du centenaire de la naissance de SENGHOR (en 2006), les membres de la famille de SENGHOR ont voulu ramener le lit à Djilor, mais j’ai refusé. Nous tenons beaucoup à ce lit ; et je ne veux pas qu’ils nous le prennent. » BAKHOUM Sanou

Fonction (s) initiale (s)et utilisation(s) actuelle(s)de l'ensemble patrimonial

Fonction (s) initiale (s) : lit de Gnilane

Utilisation (s) actuelle (s) : lit de Sanou BAKHOUM, objet visité

Statut et signification actuelle de l'ensemble patrimonial

Statut : propriété privée de la famille paternelle de Gnilane à Djilas

Signification actuelle : objet de mémoire ; témoin de l’histoire

Informations complémentaires sur l'ensemble patrimonial

Sources

Bibliographie

Dans le cas d’une publication : NOM DE L’AUTEUR (Prénom de l’auteur), Titre de la référence, lieu d’édition/de conservation, éditeur/organisme de 
conservation, n° éventuel, année, pages ... à … Dans le cas d’un témoignage oral : NOM et Prénom de l’auteur, lieu, référence éventuelle à un témoignage enregistré

Tradition orale

NDOUR Birame, secrétaire à l’état civil et conseiller au conseil rural de Loul Séssène, interrogé dans la maison communautaire de Loul Séssène

BAKHOUM Mathieu, actuel héritier du lit, interrogé à Djilas

BAKHOUM Sanou, conservateur du lit, interrogé à Djilas

DIOME Michel, chef du village de Djilass, interrogé à Djilas

Sources écrites

Archives, édition de textes


Illustrations

Photographies actuelles

Sous plusieurs angles, si justifié

Documents anciens (photographies, peintures, gravures...)

 Préciser le(s) lieu(x) de conservation, y compris dans le cas de collections personnelles

Dessins/croquis